Prendre rendez-vous en ligne

L’argile

L’argile est une terre volcanique riche en minéraux et oligo-éléments dont majoritairement la silice puis l’aluminium, calcium, fer, potassium, magnésium, sodium, manganèse, phosphore…et désigne une grande variété de roches argileuses qui peuvent être de différentes couleurs (verte, rouge, bleue, jaune, grise, blanc, brune, rose…).

Utilisée pour ses bienfaits de détoxication et de reminéralisation depuis des millénaires, elle agit comme une tête chercheuse, allant déloger les toxines des tissus les plus profonds pour les remettre en circulation afin que le corps puisse ensuite les évacuer vers nos portes de sortie (nos organes émonctoires).

Les animaux (sauvages), que nous devrions observer et imiter, l’ont bien compris puisque lorsqu’ils sont blessés ou infectés par des parasites par exemple, consomment cette terre précieuse.

Son action absorbante est très ciblée puisqu’elle ira uniquement là où sont logées les toxines sans déloger les minéraux et vitamines.

Elle va capter et entraver la prolifération de bactéries et autres micro-organismes pathogènes comme : E-Coli, Staphylococcus aureus, salmonelle, Candida albicans…tout en favorisant la reconstitution cellulaire.

Ses nombreuses propriétés :

  • Antiseptique – Bactéricide 
  • Cicatrisante 
  • Anti-inflammatoire 
  • Reminéralisante
  • Détoxifiante – Drainante 
  • Décontractante et sédative 
  • Hémostatique 
  • Protection dermatologique (soigne les problèmes de peaux, sèche les lésions cutanées)
  • Vermifuge 
  • Désodorisante 
  • Reconstituante des globules rouges du sang (nettoie et purifie le sang, augmentation des hématies)
  • Renforcement des défenses de l’organisme (nettoie l’organisme, aide à la régénération cellulaire et à remonter le taux de fer)
  • Amélioration du métabolisme digestif et de l’état général (puissant anti- ballonnement, elle va aspirer les gaz intestinaux, agit contre les diarrhées, constitue un pansement sur les irritations, ulcérations gastriques )

Elle peut-être utilisée en usage interne, soit par voie buccale, vaginale ou anale ou en usage interne. 

Usage externe :

  • Dans un récipient en verre ou en terre, verser l’argile en poudre en égalisant la surface, 
  • Recouvrir l’argile d’eau de source. Ne pas brasser. 
  • Laisser reposer minimum 1 heure avant utilisation. 
  • En cataplasme, faire une épaisseur d’environ 2cm et le recouvrir d’une compresse humide pour qu’il conserve ce taux d’humidité, le garder environ 2 heures.

Usage interne :

  • Verser en pluie une cuillère à café d’argile en poudre surfine dans un verre d’eau de source 
  • Utiliser une cuillère en bois et un verre assez épais. 
  • Ne pas brasser. 
  • Préparer le verre le soir et prendre l’argile le matin à jeun (sans forcément avaler la substance déposée au fond).

Pour nettoyer votre corps de manière profonde, la cure est à faire sur 21 jours, arrêt d’une semaine avant reprise si nécessaire.

L’argile verte est la plus polyvalente, prenez-la 100% naturelle et garantie séchée au soleil.

Les précautions :

  • Usage Unique : ne jamais réutiliser une argile déjà employée, ni réhumecter une pâte desséchée 
  • Pas de contact avec du métal (ils annulent les effets de l’argile) : utiliser des récipients inertes (verre, cuillère ou spatule en bois, porcelaine, poterie, …) 
  • Pas d’eau du robinet mais de l’eau de source, à défaut de l’eau minérale
  • Ne jamais chauffer l’argile directement sur le feu ou four à micro-ondes !! mais au bain- marie 
  • Boire beaucoup d’eau pendant la cure (pour évacuer chaque jour les matières fécales chargées de toxines)

Les contre-indications :

  • Pas de prise d’argile concomitante avec des médicaments (espacer les prises de 2 heures minimum) 
  • Pas de prise d’argile avec de l’huile ou de matières grasse
  • Femmes enceintes et allaitantes 
  • Victimes d’occlusions intestinales 
  • Hypertension sévère 
  • Constipation chronique sévère

Sans oublier : L’hygiène de vie avant, pendant et après la cure d’argile pour optimiser et conserver les bienfaits !